Tourisme

Nombre d’hôtels (2013) 1 176
Capacité totale des hôtels et établissements assimilés par vocation (2013) :

 

  • Urbaine
  • Balnéaire
  • Saharienne
  • Thermale
  • Climatique
98 804

 

  • 55 988
  • 29 886
  • 6 058
  • 5 467
  • 1 405
Nombre de nuitées dans les hôtels et établissements assimilés (2012) 6 640 181

Source : ONS

LA CASBAH D’ALGER En 1516, le turc Kheïr al-Din installe sa capitale à Alger. Il en fait une ville fortifiée en construisant d'imposants remparts, qui sont à l'origine de la Casbah. Six portes assurent la liaison entre la vieille ville, le port et le reste du pays : 1. Au Sud-Ouest et au pied de la Casbah : Bab el-Djedid; 2. Au Sud : Bab-Azoun; 3. A l’Est : Bab el-Bahr; 4. A l’Est : Bab el-Djezira donnant accès au môle ; 5. Au Nord : Bad el-Oued. La Casbah s'étend sur 45 hectares et témoigne d'une forme urbaine homogène dans un site original et accidenté (118 m de dénivellation). La richesse de la ville se traduit par les décorations intérieures des habitations, souvent ordonnées autour d'une cour carrée centrale faisant atrium. Les rues tortueuses et pentues constituent aussi un élément caractéristique de la vieille ville. La Casbah d'Alger est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco depuis 1992..
LA VALEE DU M’ZAB Située dans la wilaya de Ghardaïa, à 550 km au Sud d'Alger, la Vallée du M’Zab est une région du Nord saharien, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco depuis 1982. Le Mzab est un plateau rocheux dont l'altitude varie entre 300 et 800 m. L'altitude moyenne est de 500 m (Ghardaïa : 526 m). Les vallées les plus profondes bordées de falaises rocheuses aux pentes rapides accusent une déclivité qui dépasse rarement 100 m par rapport au plateau. Le M'zab est dans l'ensemble une région plate.
KALÂAT BENI HAMMAD Kalâa Beni Hammad est un site archéologique situé à 36 km au nord-ouest de M'Sila, dans la commune de Maâdid, culminant à 1000 m d’altitude. C’est une région montagneuse d’une extrême beauté. Fondée au début du XIe siècle par Hammad, fils de Bouloughine (fondateur d'Alger), et abandonnée en 1090 sous la menace de l'invasion hilalienne. Elle fut la première capitale des émirs hammadites et a connu une grande splendeur. La Kalâa comporte, à l'intérieur d'une enceinte fortifiée de 7 km partiellement démantelée, un grand nombre de vestiges monumentaux, parmi lesquels la grande mosquée et son minaret, et toute une série de palais. La mosquée, avec sa salle de prière de 13 nefs à 8 travées est la plus grande après celle de Mansourah et son minaret est le plus ancien d'Algérie après celui de Sidi Boumerouane. Elle est classée patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 1980.
DJEMILA Construite en l'an 98, Djemila est une ancienne ville romaine (Cuicul) située sur les hautes plaines à l'Est de Sétif. Avec son forum, ses temples et ses basiliques, ses arcs de triomphe et ses maisons, culminant à 900 m d'altitude, Djemila est un exemple remarquable d'urbanisme romain adapté à un site montagneux. Les ruines sont classées patrimoine de l'humanité par l'UNESCO depuis 1982. TIMGAD Surnommée la « Pompéi de l'Afrique du Nord », Timgad est une cité antique située dans la wilaya de Batna. Elle fut fondée par l'empereur romain Trajan en 100 et dotée du statut de colonie. Il s'agit de la dernière colonie de déduction en Afrique romaine. Bâtie avec ses temples, ses thermes, son forum et son théâtre, la ville, initialement d'une superficie de 12 hectares, finit par en occuper plus d'une cinquantaine. Au vu de son excellent état de conservation et du fait qu'on la considérait comme typique d'une ville romaine, Timgad a été classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1982. TASSILI Le Tassili n'Ajjer est un massif montagneux situé au sud-est de l'Algérie, haut plateau aride constitué de grès, à plus de 1 000 m d'altitude et s'étendant au centre du Sahara sur 50 à 60 km d'Est en Ouest, et sur 800 km du Nord au Sud, soit une superficie de près de 120 000 km². Sur toute sa surface se dressent des formations rocheuses fortement érodées émergeant des dunes de sables, ressemblant à un paysage lunaire. TIPASA
TIPASA Situé à 60 km à l'Ouest d'Alger, Tipasa est composé de trois sites : deux parcs archéologiques localisés à proximité de l'agglomération urbaine actuelle et le Mausolée royal de Maurétanie, sis sur le plateau du Sahel occidental d'Alger à 11 km au sud-est de Tipasa. Sur les rives de la Méditerranée, Tipasa a d'abord été un comptoir carthaginois, dont la nécropole est l'une des plus anciennes et des plus étendues du monde punique (VIe au IIe siècle avant notre ère). Durant cette période, Tipasa a joué le rôle d'une escale maritime, un lieu d'échanges commerciaux avec les populations autochtones. Tipasa fut ensuite occupé par Rome, qui en fit une base stratégique pour la conquête des royaumes mauritaniens. Il comprend un ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, voisinant avec des monuments autochtones, tel le Kbor er Roumia, grand mausolée royal de Maurétanie. La période romaine est marquée par un ensemble prestigieux d'édifices, constitué de typologies architecturales très diversifiées. L'invasion vandale des années 430 ne mit pas un terme définitif à la prospérité de Tipasa mais la ville, reconquise par les Byzantins en 531, n'allait cesser de décliner dès le VIe siècle. Le site archéologique a été classé patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 2002, et décrit comme « l'un des plus extraordinaires complexes archéologiques du Maghreb ».
TIMGAD Surnommée la « Pompéi de l'Afrique du Nord », Timgad est une cité antique située dans la wilaya de Batna. Elle fut fondée par l'empereur romain Trajan en 100 et dotée du statut de colonie. Il s'agit de la dernière colonie de déduction en Afrique romaine. Bâtie avec ses temples, ses thermes, son forum et son théâtre, la ville, initialement d'une superficie de 12 hectares, finit par en occuper plus d'une cinquantaine. Au vu de son excellent état de conservation et du fait qu'on la considérait comme typique d'une ville romaine, Timgad a été classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1982.
TASSILI Le Tassili n'Ajjer est un massif montagneux situé au sud-est de l'Algérie, haut plateau aride constitué de grès, à plus de 1 000 m d'altitude et s'étendant au centre du Sahara sur 50 à 60 km d'Est en Ouest, et sur 800 km du Nord au Sud, soit une superficie de près de 120 000 km². Sur toute sa surface se dressent des formations rocheuses fortement érodées émergeant des dunes de sables, ressemblant à un paysage lunaire.