EL MOUNTADA FORUM 4 (2015)
M. Mohammed AYADI

L'auteur se propose à travers la présente intervention d'introduire le cadre d'un débat autour des potentialités d'échanges commerciaux de l'Algérie avec les pays africains. Il prend pour cela l'exemple du projet de la Route transsaharienne pour développer son argumentaire. Il commence par rappeler brièvement l'origine et l'historique des échanges commerciaux à travers le Sahara avant de présenter les raisons et les objectifs, qui ont présidé à la naissance de ce grand projet, qui réunit depuis près d'un demi-siècle six pays (Algérie, Mali, Niger, Tunisie, Nigeria et Tchad) autour d'une coopération, qui s'est construite et affirmée au fil des années. Pour autant, si la construction de la route, les échanges techniques et la formation ont enregistré des résultats notables, il n'en est pas de même de l'évolution du volume des échanges commerciaux, qui demeurent modestes eu égard aux investissements consentis.